De quelle démographie

Quel avenir démographique ?

En début de cet été, je vous proposais de prendre connaissance des liens sur ce difficile sujet à plus d’un titre. Mais, il importait pour moi notamment, d’insister à publier sur la démographie du XXI° siècle. Bonne lecture.

Huit milliards de personnes vivent (ou survivent) sur la Terre aujourd’hui, affirment les Nations-Unies. Un début d’encombrement planétaire par un peuplement s’intensifiant, telle semble être l’instinctive destinée de l’humanité promue à un avenir qui s’annonce sombre vu la situation économico/socialo/environnementale. Cet inquiétant présent est dû à deux facteurs qui pour l’heure paraissent inéluctables : 8 Mds, en premier lieu, c’est autant de bouches à nourrir, à vêtir, à soigner, à chauffer, à cultiver ! Or l’actualité du monde affiche qu’un bon tiers de la population « crève » de misère, pendant qu’un cinquième d’une autre minorité l’exploite et la tourmente. En second lieu, c’est cette fraction, qui dirige, qui compte, qui spécule et qui tue, autant les humains que la nature. Utiliser les ressources naturelles pour la satisfaction de tout un chacun est le b-a-ba de l’existence, mais se pose la question de quel anthropocène, pour quelles satisfactions de quels besoins et à combien ?

(suite…)

Limiter la démographie humainement

Réduire la population en se fondant sur

les droits humains, c’est possible

Alors que nous frôlons les huit milliards d’individu-es sur la Terre, un natalisme obscurantiste a le vent en poupe à la multiplicité… Or nous ne pourrons jamais, notamment, nous nourrir toustes convenablement si nous allons au-delà de dix milliards.

Afin de remettre sur l’établie des projections pour le futur la question de la démographie galopante doit nous interpeller.

Reporterre vient de publier une étude sur une réduction choisie de la population mondiale :

Réduire la population en se fondant sur les droits humains, c’est possible

Comment « désinciter » à l’enfantement ? Certains États ont fait le choix de politiques coercitives mais « une politique démographique réussie est une approche fondée sur les droits humains et le bien-être ». Enquête [4/4]

(Les liens supplémentaires sont indiqués sur la première partie de cette étude)

https://reporterre.net/Reduire-la-population-en-se-fondant-sur-les-droits-humains-c-est-possible

Des impérialismes

Des impérialismes

Cet article, s’il n’est pas proprement un sujet écologique, il l’implique toutefois, tant des origines historiques fondamentales influencent notamment sur la biosphère. Les temps troubles que nous avons commencé à subir depuis ces dernières années, et qui vont s’accentuant proviennent du capitalisme et de la concurrence effrénée que se font les classes dirigeantes, au mépris de la nature et des populations. L’impérialisme est antinomique avec l’écologie, celle-ci a besoin d’harmonie, de rythmer son temps, de diversité… (ce qui est irrationnel pour un financier, ou un vendeur d’armes).

* * *

« Toute notre action est un cri de guerre contre l’impérialisme et un appel vibrant à l’unité des peuples contre le grand ennemi du genre humain : les Etats-Unis. »

Ernesto Che Guevara – Message à la Tricontinentale en 1967

Cet article est inspiré d’un dossier du journal en ligne A l’encontre, lui empruntant de larges extraits sur l’impérialisme à travers – mais pas uniquement – la Russie de Vladimir Poutine.

L’impérialisme est l’action politique d’un Etat cherchant à conserver ou à étendre sa domination sur d’autres Etats, d’autres peuples, d’autres territoires. Les prétentions expansionnistes d’un tel régime peuvent aussi bien être pratiquées directement (militairement) que par l’intermédiaire de sphères d’influences économiques, politiques, judiciaires, culturelles, technologiques, bref, hégémoniques. Comprenons le colonialisme et son avatar, le néocolonialisme, comme une expression impériale. Ainsi, la Russie envahissant l’Ukraine témoigne de la forme impérialiste la plus directe et la plus violente possible.

(suite…)

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

Thur Écologie et Transports naît officiellement le 13 juin 1992 en prenant la suite de l’officieux « Comité contre les excès routiers dans la vallée de la Thur », qui a vu le jour en 1990, après la publication dans les journaux d’un projet de déviation entre Thann et Moosch.

Avec le temps, les rencontres et les lectures, l’acquisition progressive d’une conscience aiguë de l’environnement dans sa globalité, TET modifie ses statuts pour élargir son champ d’action en conférences, expositions, soutiens actifs à d’autres mouvements.

(suite…)

Législatives 2022 : les candida-tes face aux associations

Législatives 2022 : les candidat-es face aux associations

Une actualité de Mulhouse climat

 

Notre collectif organise un débat filmé et retransmis en direct à l’occasion de la campagne des législatives afin de placer la justice climatique et sociale au cœur des préoccupations. Les candidat·e·s des 4e, 5e et 6 e circonscriptions sont invités à venir parler d’écologie avec nous.

L’émission est fixée au 7 juin de 19h à 22h ! Et pour organiser ce débat nous lançons un appel à bénévoles afin de monter une équipe de rêve !

Des missions atypiques sont proposées en amont et le jour même : travailler les questions techniques (micros, caméras, etc), réfléchir et construire le décor, traiter les retours et faire le lien avec les équipes de campagne, imaginer la charte graphique de l’émission, créer des visuels pour l’annoncer, concevoir un générique, des jingles, préparer techniquement la diffusion sur toutes les pages de nos associations, etc.

Pas besoin d’être un·e expert·e des sujets mentionnés pour participer, c’est aussi l’occasion de se former et de découvrir la production d’une émission. Rejoignez-nous en remplissant dès maintenant le formulaire : framaforms.org/legislatives-2022-les-candidates-face-aux-associations-appel-a-benevoles-1653150626

http://www.mulhouseactionclimat.org/

Les trois clichés témoignent modestement par l’image l’Appel à la jeunesse que nous avions TET organisé le 14 mai – voir notre annonce dans ces pages.

Appel à la jeunesse

Organisation : Thur Ecologie et Alsace Nature Thur-Doller
Soutenus par :
CCFD Terre Solidaire – Agriculture et Paysages
Les Amis de la Confédération Paysanne – la LPO St-Amarin
Roues Libres en Doller – Ma Thur Sauvage – Festi-Débat
Le SAMEDI 14 MAI 2022
RASSEMBLEMENT à la GARE de WESSERLING à 14 H 30
MARCHE de la Gare
à la FERME du Parc de Wesserling
Prises de parole – Théâtre – Projection
20220414_Depliant_Debat_Projection_Appel_a_jeunesse_14_mai_debat_projection_Web